Voyage Tunisie thalasso tourisme voyages hotel  recettes de cuisine cartes postales Voyage Tunisie Voyage Tunisie
Hotel Tunisie Hotel Tunisie Hotel Tunisie Hotel Tunisie
Hotel Tunisie
 
  Accueil    Carte postale   TOP PROMOS     Contact 
      Informations générales
      Artisanat
      Villes et régions
      Tunis
      Hammamet et Nabeul
      Sousse
      Monastir
      Mahdia
      Sidi bou said
      Tabarka
      Djerba
      Kairouan
      Bizerte
      Carthage
      El Jem
      Gabes
      Le grand Sud
      Tozeur
      Annuaire
      Hotel
      Agence de voyage
      Restaurant
      Location voiture
      Tourisme balnéaire
      Ports de plaisance
      Tourisme culturel
      Musée
      Festival
      Thèmes
      Affaires
      Golf
      Parcs d'attraction
      Thalasso
      Discothèques
      Casino
      Informations
      Infos Pratiques
      Annuaire Tunisie
      Hotels Tunisie

 

 

Hammamet

Aujourd'hui station balnéaire de renommée internationale accueillant dans ses somptueux hôtels plusieurs milliers de visiteurs venus de tous les coins du monde, Hammamet ne fut pas plus, il y a tout juste un quart de siècle, qu'une calme petite ville aux rues tortueuses aux robustes remparts du XV e siècle que renforce une citadelle (la kasbah), n'est les belles plages de sable fin étendues
sur plusieurs kilomètres autour du golfe, le climat doux et les jardins planté d'orangers,
mandariniers, citronniers qui font la renommée de tout le Cap Bon.

C'était en fait les premiers atouts touristiques de Hammamet auxquels étaient venus s'ajouter le Centre International de Hammamet institué dans les années 60 à l'intérieur de la somptueuse propriété construite dans les années 20 par le milliardaire Roumain, George Sébastien et acquise par l'état en 1959. En 1964 un théâtre en plein air fut ajouté à l'intérieur des jardins de la villa non loin de la plage
et ce fut le point de départ d'un grand festival international le second après celui de Carthage. Enfin une série d'hôtel vit le jour tout au long des plages scellant à jamais le destin touristique de la cité que des célérités : artistes, écrivains, hommes politiques, grands milliardaires… ont connue et admirée depuis bien longtemps : certains ont acquis de petites maisons dans la médina les transformant à leur goût ; d'autres ont préféré construire à la campagne de somptueuses villas imitant le style noble et exquis de pure tradition arabo-musulmane de la ville Sébastien.

 

Nabeul

C'est assez tardivement, au XVIe siècle, que Nabeul s'initia à l'art de la terre cuite. Il semble que des potiers berbères de Guellala attirés par la bonne qualité des bancs d'argile du Cap Bon ainsi que par la richesse du sol et de la mer, y ont établi leurs ateliers.
De ces origines jerbiennes les potiers actuels conservent le nom de Jraïbia et celui de leur ancien quartier Guelta. Ils ont également hérité les procédés de leurs ancêtres insulaires. Au XVIe siècle des
réfugiés andalous se sont installés à leur tour faisant profiter l'industrie de la terrecuite des méthodes qui ont fait leur preuve dans leur pays d'origine.

La poterie traditionnelle des Nabeuliens resssemble à maints égards aux anciennes poteries aghlabides. On y retrouve, tout au moins, les couleurs habituelles comme le brun et le vert sur un fond vernissé en jaune. Les motifs, souvent rustiques et linéaires, sont dessinés en brun et rehaussés de tâches vertes. Certains objets, laissés sans décor, sant agrémentés d'un vif vernis marron
foncé, vert ou jaune clair. Souvent deux vernis se juxtaposent l'un à
l'intérieur, l'autre à l'extérieur du plat, ou bien une couleur à la partie supérieure et une autre à la partie inférieure de l'amphore. Nabeul est également connu pour ses faïences polychromes dont la ressemblance avec la céramique marocaine de Fés ne nous étonne point. Cette ressemblance s'explique tant par l'origine andolouse de plusieurs potiers Nabeuliens et Féssis, que par l'engouement des Tunisiens pour la belle faïence qui a fait, depuis longtemps, la renommée de Nabeul.





 

 

Promo Tunisie